Général

Noradrénaline


Définition, biosynthèse et fonction

noradrénaline (ou norépinéphrine) appartient en tant qu’hormone et neurotransmetteur aux principaux effecteurs du système nerveux central et sympathique des humains. En plus des messagers chimiquement apparentés à l'adrénaline et à la dopamine, la norépinéphrine appartient au groupe des catécholamines.
Le noradrenlin, un neurotransmetteur, est synthétisé dans le locus caeruleus, un noyau dans le tronc cérébral. En revanche, la noradrénaline hormonale est produite principalement dans la glande surrénale.
La biosynthèse de la noradrénaline (C8B11NO3) dans l'organisme humain se déroule en plusieurs étapes: (1) La matière de départ est l'acide aminé tyrosine (C9B11NO3), qui de la tyrosine hydroxylase à la lévodopa (C.9B11NO4) est hydroxylé. (2) Par la suite, au moyen de la DOPA décarboxylase de la lévodopa, un CO2Molécule (dioxyde de carbone) clivée, créant comme intermédiaire des neurotransmetteurs dopamine (C8B11NO2) se pose. (3) Dans la dernière étape, la dopamine hydroxylase catalyse le processus décisif d'oxydation (+1 atome d'oxygène) en norépinéphrine à partir de la dopamine.
La fonction la plus importante est de loin la norépinéphrine dans le maintien de la fonction vitale la plus importante chez l'homme: le rythme cardiaque. Dans le domaine du muscle cardiaque et des nerfs menant au cœur, il existe principalement des récepteurs adrénergiques, c'est-à-dire ceux qui répondent aux transmetteurs d'adrénaline et de norépinéphrine.
Une distribution accrue de noradrénaline se produit surtout dans les situations stressantes. Le neurotransmetteur augmente soudainement la tension artérielle, la fréquence cardiaque, le flux sanguin dans le tissu musculaire et l'attention générale. De plus, la norépinéphrine stimule l'approvisionnement énergétique du corps (glucose). Ainsi, la norépinéphrine est similaire à l'épinéphrine pour se préparer à des situations dites de combat ou de fuite (combat ou fuite).